onctueux

onctueux, euse [ ɔ̃ktɥø, øz ] adj.
unctueus 1314; lat. médiév. unctuosus
1Qui est propre à oindre; qui est de la nature d'un corps gras; qui fait au toucher l'impression douce et moelleuse de la graisse, de l'huile. gras, huileux, savonneux. Liquide onctueux. Savon onctueux.
Qui a une consistance crémeuse. Potage onctueux. doux, moelleux, velouté. « légume onctueux comme une crème » (Maupassant).
2Fig. (souvent iron.) Qui a de l'onction. dévot. « Cette lenteur douce, un peu onctueuse, des gens d'Église » (Loti). Manières onctueuses. mielleux, 1. patelin. Adv. ONCTUEUSEMENT , 1582 .
⊗ CONTR. 1. Bref, sec.

onctueux, onctueuse adjectif (latin médiéval unctuosus, de unctus, oint) Dont la consistance, à la fois légère et douce, donne au toucher l'impression d'un corps gras : Pommade onctueuse. Qui présente à la fois une consistance moelleuse, douce et une saveur veloutée : Un fromage onctueux. Littéraire. Qui est d'une douceur excessive, souvent hypocrite : Des gestes onctueux.onctueux, onctueuse (synonymes) adjectif (latin médiéval unctuosus, de unctus, oint) Dont la consistance, à la fois légère et douce, donne...
Synonymes :
Qui présente à la fois une consistance moelleuse, douce et...
Synonymes :
- velouté
Littéraire. Qui est d'une douceur excessive, souvent hypocrite
Synonymes :
- patelin (familier)

onctueux, euse
adj.
d1./d Qui évoque au toucher la fluidité ou la douceur de l'huile. Pâte, crème onctueuse.
d2./d Fig. (Souvent péjor.) Qui a de l'onction (sens 2). Une éloquence, des manières onctueuses.

⇒ONCTUEUX, -EUSE, adj.
I. —[En parlant d'une substance] Qui peut s'appliquer en onctions (v. ce mot I); qui a la consistance d'un corps gras; qui donne au toucher une sensation comparable à celle d'un corps gras. Pommade onctueuse; savon onctueux. La plupart des sondes (...) amenaient du fond une vase onctueuse et verdâtre, qui devait évidemment son origine aux végétaux (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p.83). La substance sébacée ou sebum est une substance onctueuse, grasse (E. PERRIER, Zool., t.4, 1931, p.3372):
1. Puis, revenu au bastidon, près de la fontaine, mon père se mit à pétrir; et je m'émerveillais de voir l'argile s'amollir ainsi en une pâte onctueuse et souple...
ARÈNE, Veine argile, 1896, p.258.
P. métaph. On n'eût pas trouvé son pareil pour gargariser le personnel du miel calmant de discours aussi onctueux de bonne grâce que dépourvus de bonne foi (COURTELINE, Ronds-de-cuir, 1893, 3e tabl., I, p.98). Jeune fille, elle avait été trempée dans la religion comme dans de l'huile. Mariée à un habile homme, qui l'avait épousée pour sa fortune, elle macérait en une onctueuse piété (A. FRANCE, Orme, 1897, p.200).
A.P. anal. Qui donne une impression de moelleux, de velouté.
1. Domaine de la vue. La soie onctueuse et cendrée de son front, (...) l'ivoire mat et tiède de sa joue (SAINTE-BEUVE, Volupté, t.2, 1834, p.92). De grosses et magnifiques roses d'Elstir, mais dont l'onctueux écarlate et la blancheur fouettée s'enlevaient avec un relief un peu trop crémeux sur la jardinière où elles étaient posées (PROUST, Sodome, 1922, p.943):
2. Le portrait de la seconde Mme Ingres (...): visage onctueux, tel une crème bien prise; —onctueux, souvent l'on a besoin de cette épithète pour les visages de femmes d'Ingres: visages solides, certes, mais de cette solidité toute spéciale d'un liquide épais qui a trouvé son point de conglomération...
DU BOS, Journal, 1925, p.280.
2. Domaine du goût. [Qualifie un aliment, sa saveur] Chocolat, sirop onctueux; crème, mayonnaise, sauce onctueuse. Il commanda un potage (...), se régala de cette soupe à la queue de boeuf, tout à la fois onctueuse et veloutée, grasse et ferme (HUYSMANS, À rebours, 1884, p.179). La croustade (...), garnie d'une pâte constituant comme une seconde terrine, substance onctueuse, exactement dosée de farine, de blancs et de jaunes d'oeufs, et battue, pétrie, roulée (PESQUIDOUX, Chez nous, 1923, p.101).
3. Domaine de l'audition. [Qualifie un son] Qui a une tonalité douce, pleine. Brillant dans les morceaux d'un mouvement rapide, [le trille] doit être onctueux dans ceux d'un mouvement lent (DANHAUSER, Théorie mus., 1872, p.112). Le registre grave (chalumeau) [de la clarinette] possède une sonorité ronde et onctueuse (E. GUIRAUD, BUSSER, Instrument., 1933, p.58).
B.Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. L'acide du citron, le sucre de la canne à sucre, l'amer du café, l'onctueux du cacao (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p.98). La pierre, sous la lune, avait le poli et l'onctueux du marbre blanc (L. DAUDET, Amour songe, 1920, p.199).
II.Au fig. [En parlant d'une pers., de son comportement (en partic. de sa façon de s'exprimer)] Qui est plein d'onction (v. ce mot II); qui possède une douceur persuasive. Geste, style onctueux. [Véronique] entendit la parole douce, onctueuse, angélique du curé, dont le prône, quoique dit en termes simples et à la portée de ces intelligences, fut vraiment sublime (BALZAC, Curé vill., 1839, p.177). Le curé se crut un saint Vincent de Paul, et, pendant son éruption de vrai christianisme, il fit plusieurs sermons onctueux (DURANTY, Malh. H. Gérard, 1860, p.169):
3. Il avait l'articulation serrée des Espagnols, et une voix basse, assez dure; mais il s'en servait avec beaucoup d'adresse et même de séduction. Il donnait parfois à cet organe incommode une sorte d'onctueuse suavité.
DUHAMEL, Passion J. Pasquier, 1945, p.34.
A.Péj. Dont la douceur est affectée. Synon. doucereux, mielleux. Des mains chargées de bagues et faisant des gestes onctueux, discrètes, caressantes, presque ecclésiastiques (L. DAUDET, Entre-deux guerres, 1915, p.100). Le type parfait du médecin de famille à cette époque, c'est-à-dire onctueux, appelant la cliente «belle dame» et tâtant le pouls avec la gravité du prêtre qui donne l'Extrême-Onction (ESTAUNIÉ, Tels, 1927, p.129).
B.Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. On voit qu'il se travaille à dire de bons mots, ce qui achève d'ôter tout onctueux à son caractère (STENDHAL, Journal, t.1, 1805, p.276).
REM. Onctueusement, adv. a) D'une manière onctueuse. Le jaune de sa robe s'étalait si onctueusement, si grassement, qu'elle en prenait une sorte de consistance (PROUST, Swann, 1913, p.61). La mer (...) léchait onctueusement les rocs (COLETTE, Blé en herbe, 1923, p.52). b) Avec onction, en faisant preuve d'une douceur pénétrante, parfois hypocrite. La fin de l'année (...) donne quelque chose de plus onctueusement servile aux portiers (BALZAC, Employés, 1837, p.224). Le motet franciscain [fut] débité si onctueusement par l'abbé Fugère que toute la salle, debout, trépignait d'enthousiasme (WILLY, Notes sans portées, 1896, p.63).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 2e moitié XIIIe s. savor unctuose (Introd. d'astron., B.N. 1353, f° 34 v° ds GDF. Compl.); 2. 1314 «qui est propre à faire des onctions» (HENRI DE MONDEVILLE, La Chirurgie, 114, éd. Ch. Bos, I, p.38); 3. 1741 fig. «doux» (Ch. DUCLOS, Confession du Comte de, p.230: tous les termes tendres et onctueux de l'écriture); 1763 en parlant d'une pers. (L. BACHAUMONT, Mémoires secrets, p.255: l'actrice la plus naturelle, la plus onctueuse, la plus tendre); 4. 1863 fig. et péj. «qui a de l'onction» (GONCOURT, Journal, p.585: son air doux, mielleux, onctueux, ses petits gestes sournois et menus). Empr. au lat. médiév. unctuosus (1250 ds LATHAM) du lat. unctum, supin de ungere «oindre». Fréq. abs. littér.:199. Bbg. QUEM. DDL t.20 (s.v. onctueusement).

onctueux, euse [ɔ̃ktɥø, øz] adj.
ÉTYM. 1314, unctueus; lat. médiéval unctuosus, du supin de unguere.Oindre; onction.
1 Littér. ou style soutenu. Qui est propre à oindre; qui contient une substance grasse, est de la nature d'un corps gras; qui fait au toucher l'impression douce et moelleuse de la graisse, de l'huile. Gras, huileux, savonneux, unguineux. || Graisse (cit. 7) onctueuse. || Liquide onctueux.Par ext. || Grain (cit. 23) onctueux d'une pierre. || Savon onctueux (→ Jouir, cit. 7).(Aliment, saveur). || Potage onctueux. Doux, moelleux, velouté.
1 (…) savourant la viande fine et le légume onctueux comme une crème.
Maupassant, Bel-Ami, I, V.
2 Fig. (Souvent iron. ou péj.). Qui a de l'onction (3.). Dévot. || Cette lenteur douce, un peu onctueuse, des gens (cit. 30) d'Église. || Discours (→ Gargariser, cit. 1), sermon onctueux. Doucereux, sucré.Fausseté onctueuse. || Manières onctueuses. Mielleux, patelin.
2 Fin, souriant, doux et paterne, avec des gestes onctueux (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 309.
CONTR. Bref, cassant, catégorique, sec.
DÉR. Onctueusement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • onctueux — onctueux, euse (on ktu eû, eû z ) adj. 1°   Qui est d une substance grasse et huileuse. Du bois onctueux. •   Et du gras olivier L onctueuse liqueur arrose le brasier, DELILLE Én. VI. 2°   Qui produit au toucher l impression d un corps gras ; c… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • onctueux — Onctueux, [onctu]euse. adj. qui est d une substance grace & huileuse. Ce bois est onctueux. cela a quelque chose d onctueux …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ONCTUEUX — EUSE. adj. Qui est d une substance grasse et huileuse. Ce bois est onctueux. Cette liqueur a quelque chose d onctueux. Une terre onctueuse.   Il signifie aussi, figurément, Qui a de l onction ; et il se dit Des choses et des personnes. Ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ONCTUEUX, EUSE — adj. Qui est d’une substance grasse et douce. Ce chocolat est onctueux. Cette liqueur a quelque chose d’onctueux. Il se dit aussi figurément, et le plus souvent avec une nuance de critique, de Ce qui a de l’onction. Un style onctueux. Un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Vin onctueux —    Le vin onctueux est un vin ayant une forte proportion de glycérol …   L'Abécédaire du Vin

  • onctueusement — onctueux, euse [ ɔ̃ktɥø, øz ] adj. • unctueus 1314; lat. médiév. unctuosus 1 ♦ Qui est propre à oindre; qui est de la nature d un corps gras; qui fait au toucher l impression douce et moelleuse de la graisse, de l huile. ⇒ gras, huileux,… …   Encyclopédie Universelle

  • onctueuse — ● onctueux, onctueuse adjectif (latin médiéval unctuosus, de unctus, oint) Dont la consistance, à la fois légère et douce, donne au toucher l impression d un corps gras : Pommade onctueuse. Qui présente à la fois une consistance moelleuse, douce… …   Encyclopédie Universelle

  • onctuosité — [ ɔ̃ktɥozite ] n. f. • 1314; de onctueux ♦ Didact. Caractère de ce qui est onctueux, doux au toucher. L onctuosité d une crème. ● onctuosité nom féminin (latin médiéval unctuositas, atis) Qualité de ce qui est onctueux. Ensemble des propriétés de …   Encyclopédie Universelle

  • velouté — velouté, ée [ vəlute ] adj. et n. m. • veluté 1450; de veloux, velous→ velours I ♦ Adj. 1 ♦ Doux au toucher comme du velours. ⇒ duveté. Une pêche veloutée. ♢ Qui a l aspect d une chose douce au toucher. Teint velouté. 2 ♦ Doux et onctueux (au… …   Encyclopédie Universelle

  • liniment — [ linimɑ̃ ] n. m. • XVe; bas lat. linimentum, de linire « oindre » ♦ Pharm. Liquide onctueux à base d huile ou de matière grasse plus épaisse, renfermant une substance médicamenteuse et destiné à enduire et frictionner la peau. ⇒ baume, onguent.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.